429 Too Many Requests

429 Too Many Requests


nginx

Nouveauté

Emballage durable en 2022 - des opportunités malgré les obstacles

Les perturbations de l'industrie mondiale de l'emballage en 2021 - principalement dues à Covid - resteront également en vigueur cette année. Que se passe-t-il exactement ? Qu'est-ce qui cause ces changements ? Dans cet article, nous examinerons les développements ainsi que les perspectives d'avenir.

La demande de papier et de carton (plus d'un tiers du marché mondial de l'emballage) monte en flèche et sera cette année également supérieure à l'offre. Plusieurs forces motrices clés sont derrière cela :

  1. Augmentation de l'utilisation du papier hygiénique dans les marchés émergents tels que l'Inde et la Chine, augmentant ainsi le besoin de grandes quantités de fibres vierges et recyclées.
  2. La pandémie de Covid a provoqué une augmentation de l'utilisation mondiale de papier hygiénique.
  3. L'interdiction européenne des plastiques à usage unique (SUPD) entraîne un déplacement du plastique vers le papier, le carton et les produits à base de bois.
  4. Pendant les confinements, le marché de la restauration à emporter, déjà en croissance rapide, s'est développé encore plus rapidement.
  5. La croissance des achats en ligne s'est considérablement accélérée pendant la pandémie. Rien qu'aux Pays-Bas, 524 millions de colis ont été livrés en 2020. Les cartons de livraison de la majorité des boutiques en ligne sont fabriqués à partir de carton (recyclé).

La conséquence de tout cela est une grave pénurie sur le marché mondial du papier et du carton. Augmenter l'offre à court terme est relativement difficile. Les forêts gérées responsablement doivent conserver leur taille ou idéalement croître. Cela ne peut pas être facilement étiré à court terme. Par ailleurs, l'âge de récolte pour la fabrication du papier d'un bouleau ou d'un peuplier est d'environ 30 ans. Le papier recyclé post-consommation est un choix très durable - mais cette ressource est pleinement exploitée car les taux de recyclage restent élevés.

A cause de la pénurie, les éditeurs de livres sont obligés de retarder ou d'annuler la publication de nouveaux livres. Les délais de livraison du papier et du carton s'envolent à une vitesse alarmante. Les produits sont en rupture de stock pendant de longues périodes. Les transformateurs (par exemple: qui fabriquent des gobelets en papier à partir de pâte à papier) doivent prendre souvent des décisions rapides afin d'obtenir certaines conditions. Pourtant, cela est souvent impossible car leurs clients ont à leur tour besoin de l'approbation des clients finaux pour les changements. Le résultat en est un marché avec des prix volatils. Des pénuries et une pression similaire sur les prix s'appliquent également aux (bio)plastiques, aux adhésifs et aux pigments, en conclusion toutes les matières premières dont on a besoin pour la production des produits d'emballage.

À cela s'ajoutent de compliqués défis logistiques et des augmentations d’autres coûts. Le coût de transport d'un conteneur d'Asie vers l'Europe a été multiplié par 5. Les compagnies maritimes en 2021 ont gagné plus qu'au cours des vingt années précédentes et voient leurs clients revenir malgré tout. La demande demeure, les stocks doivent être reconstitués et la production ne peut pas être déplacée rapidement, manque de moyens et de matières premières équivalentes disponibles. Enfin, l'approvisionnement en Asie a connu des délais de production plus longs, mais également des temps de transit plus longs, car les ports sont régulièrement fermés ou font face à des pénuries de personnel (en raison d'épidémies locales).

Il n'est donc pas surprenant que certaines entreprises choisissent de plus en plus des fournisseurs européens. Il s'agit d'une évolution positive qui permet d'économiser à la fois les frais d'expédition et le passage par deux ports maritimes très fréquentés. Mais les perspectives régionales ne sont cependant pas forcément meilleures. La pénurie de personnel, les coûts élevés de l'énergie et la hausse des prix des matières premières ajoutent à la pression sur les prix des bâtiments. Certaines usines d'emballages en carton (notamment les gobelets en papier) n'acceptent pas de nouveaux clients et voient déjà leurs plannings de production complets pour cette année.

La législation européenne SUPD a stimulé le marché des alternatives durables et l'utilisation de plastiques à usage unique polluants est réduite rapidement sur certains produits. C'est une bonne nouvelle. La campagne de l'UE introduisant ce programme n'a cependant pas été parfaitement fluide et a semé la confusion chez de nombreuses parties impliquées. Les deux développements suivants sont les plus illustratifs:

1. Le logo « Tortue » est devenu habituel assez rapidement. Il sert à sensibiliser que la part de revêtement (bio)plastique de 5% d'un gobelet en papier n'est pas propice au recyclage et nocif lorsqu'il est jeté dans la nature. Bio Futura a accepté que les bioplastiques - malgré leur valeur ajoutée - soient traités de la même manière que les plastiques conventionnels dans cette législation. Cela signifie que les gobelets en papier compostables (avec revêtement PLA) doivent afficher le logo de la tortue. Le logo et les coûts (d'impression) supplémentaires répercutés sur les producteurs et leurs clients ont déclenché le développement d'une nouvelle génération de gobelets en papier « sans plastique ». La question clé est : qu'est-ce qu’on définit comme  le plastique exactement ? Il s'agit principalement d'une question de définition et actuellement - selon l'UE - dans le cas où un polymère n'est pas un composant structurel d'un produit, aucun plastique n'est impliqué. Par conséquent, une vague de gobelets en papier et d'emballages en carton émerge qui contiennent des additifs fossiles (pour qu’ils soient hermétiques) mais qui sont en fait marqués comme exempts de plastique car l'additif n'est pas considéré comme un composant structurel du produit. Bio Futura soutient le développement de gobelets en papier sans revêtement car ces gobelets sont beaucoup mieux recyclables et plus faciles à certifier comme compostables (à domicile). L’utilisation d’un mono matériau et une meilleure recyclabilité des emballages sont des choses à saluer. Nous aimerions cependant voir des additifs biosourcés plutôt que fossiles et sommes plutôt positifs pour les perspectives d'avenir.

2. Un autre développement particulier concerne les produits à usage unique (tels que les couverts) qui ont soudainement été rebaptisés « réutilisables ». Il est possible que quelques pourcentages de (bio)plastique aient été ajoutés en plus à la production, mais en réalité, seule l'étiquette de l'emballage a été remplacée. Bio Futura rejette fermement ce phénomène. Nous supposons que quelqu'un qui a toujours acheté des couverts à usage unique ne réutilisera pas soudainement une fourchette 20 fois et continuera à la laver, surtout des couverts livrés avec un repas à emporter. Certains consommateurs ne sont tout simplement pas  prêts à les réutiliser pendant une longue période. Ce marketing peut se qualifier pour un véritable greenwashing. En plus d'offrir aucune bonne alternative aux couverts réutilisables décents, cela ralentit également le développement de véritables alternatives durables et de ressources renouvelables.

En conclusion, les pénuries et les problèmes logistiques entraîneront de nouvelles hausses de prix et de l'inflation. De même, nous prévoyons de vastes opportunités pour rendre les emballages à emporter plus durables, démarrer la production régionale et le développement d'une toute nouvelle génération d'emballages sans plastique et mono matériaux.

Bio Futura 2.0 ouvre ses portes

Tout d'abord, nos meilleurs voeux pour 2021! Bonne reprise à vous vers une année remplie de prospérité pour vous et votre entreprise. Après une semaine de mise à jour de système et d'inventaire, nous sommes comme toujours disponibles pour vous conseiller sur nos emballages compostables.

Lire d'avantage

Fermé : Bio Futura en transition!

Entre le 30 et le 31 décembre, notre boutique en ligne sera fermée pour maintenance, on ne pourra accepter ou traiter aucune commande pendant ces jours.

Le 1er janvier, notre boutique en ligne rouvrira, mais les commandes ne seront traitées qu'à partir du 11 janvier en raison de notre inventaire annuel et d'une mise à jour de notre système de commande, dans lequel toute notre gamme sera remplacée par des quantités en carton complet. À partir du 1er janvier, nous ne proposerons plus nos produits par paquets.

Lire d'avantage

Informations importantes pour la livraison pendant le confinement

Les livraisons se poursuivront comme d'habitude.

Bio Futura surveille de près les développements du COVID-19, notre service client, notre entrepôt et notre logistique sont pleinement opérationnels et restent à votre disposition.

Si vous êtes un client professionnel, merci de télécharger, imprimer et accrocher en vitrine de votre commerce l'affiche fournie par DPD ci-dessous afin de les informer que vous êtes disponibles pour recevoir vos livraisons. 

Lire d'avantage

COVID-19 de grands défis pour nous tous

Nous sommes une équipe internationale et suivons naturellement le développement de la pandémie de COVID-19 avec le sérieux requis. La pensée la plus importante qui nous guide dans nos actions et dans l'activité entrepreneuriale est le besoin existentiel de solidarité. 

Concrètement, cela signifie que nous accompagnons activement nos clients réguliers impliqués dans le système de santé (cliniques, pharmacies, organismes d'aide, foodtrucks, etc.) pour répondre à leurs besoins en emballages à usage unique.

Lire d'avantage

Le recyclage des plastiques ménagers est une catastrophe; les plastiques biosourcés peuvent-ils être la solution?


Sur les 8 milliards de tonnes de plastique produits depuis les années 50, à peine 10% ont été recyclées. Le recyclage des déchets plastiques est problématique en général, mais cela concerne particulièrement le mélange très pollué et fragmenté de plastiques ménagers . Transformer ce flux diversifié en quelque chose d'utile devient de plus en plus une tâche herculéenne. La production mondiale de plastique doublant au cours des 15 prochaines années, nous avons besoin de solutions rapides et concrètes. Des gains marginaux ne nous sortiront pas de ce gâchis du recyclage. Heureusement, il existe des solutions et les matériaux biosourcés font partie de la réponse.

Lire d'avantage

De nouvelles études affirment que Mater-Bi est entièrement biodégradable en milieu marin

Des recherches approfondies commandées par le fabricant italien de bioplastiques Novamont montrent que Mater-Bi, se biodégradera complètement en milieu marin. Malgré les preuves présentées de la biodégradabilité de Mater-Bi, Novamont tient cependant à souligner qu'il ne s'agit pas d'une excuse pour l'élimination incorrecte des emballages Mater-bi ou des produits bioplastiques en général.

Lire d'avantage

Scroll to top